Mario Prassinos “Série des Alpilles”

Encre de Chine

Datée 24 août 1956 en bas à gauche

Excellent état

Dimensions 47,5 X 63 cm – encadrée 64 X 80 cm

 

A propos de l’oeuvre 

A partir de 1951, date de l’acquisition d’une maison à Eygalières (Provence), Mario Prassinos réalise de nombreux dessins de la colline qui se dresse en face de la maison. Cette série de dessins intitulée “Alpilles” s’achève à la fin des années 70.

Pendant près de trente ans, il travaillera chaque jour, retournant à la source du dessin, renouvelant sans cesse, selon les saisons et les heures du jour, les multiples tableaux et dessins.

Surgit de cette écriture picturale singulière, caractéristique de Prassinos, le fruit de son intériorisation dans la confrontation engagée avec sa montagne.

Un dialogue en noir et blanc qui accentue le décalage avec la réalité, un choix de moyens limités : trait, coulure , point qui entrent dans une danse de signes qui n’est pas sans rappeler la calligraphie. Se crée dans cet espace où le volontaire et l’involontaire se mêlent une figure mouvante.

Cette oeuvre s’inscrit bien dans la veine, du « Paysagisme abstrait » selon l’appellation de Michel Ragon, appellation qui regroupe tant par leur inspiration que dans la représentation de celle-ci des artistes aussi dissemblables que James Guitet, Zao Wou-KI, Arpad Szenes, Christine Boumeester, Jean Messagier.

Un certificat d’authenticité de Catherine Prassinos, expert de l’oeuvre de Mario Prassinos et membre de l’union française des experts, accompagne cette œuvre.

Suivre la galerie 

                

Translate »