Claire Pichaud
Claude venard

À propos de l’artiste

Une artiste autodidacte. Un parcours pictural ponctué de périodes et un travail en séries qui s’exprime essentiellement au travers d’huile sur  papier et d’acrylique sur toile. Des séries exécutées au Roulor. 

 

Éléments de biographie : 

1935 : naissance à Châlons-en-Champagne

1960 : installation à Saumane de Vaucluse

1966-1970 : travaille la céramique

1985 : déménage à Paris 

2017 : décès 

Claire Pichaud, artiste multi forme et autodidacte, a forgé sa personnalité artistique au travers de ses rencontres.

Elle débute son parcours pictural à 35 ans. Un parcours ponctué de périodes, de travail en séries et qui s’exprime essentiellement au travers d’huiles sur papier et d’acrylique sur toiles.
Typique de la première période, des couleurs atténuées dans lesquelles les ocres, bruns et gris, posés à touches légères dialoguent harmonieusement. Les premières huiles sur papier, dans un style abstrait ou figuratif.
En 1971 l’artiste s’engage dans l’abstraction. La géométrie construit l’espace (Série des fenêtres).

Tout au long des années 80 Claire Pichaud produit des séries de peintures exécutées au Roulor. La géométrie s’efface pour l’aléatoire, la couleur devient maîtresse.
La série des « Bandes verticales » : de grandes toiles libres, tendues ou non, blanchies, enduites et froissées, peintes au sol dans une explosion de couleurs rejoignant ainsi certaines expériences des artistes du groupe support-surface.

Puis le geste pictural est retravaillé, toujours au Roulor. Claire Pichaud  opte pour une peinture « all over ». Les espaces et les blancs du début des années 80 se remplissent avec une certaine densité sur une toile froissée. Cette série « Epreintes aléatoires » conduit à la toute fin des années 80 à celle de la “Forêt profonde”  (1989-1990).

En 1990 -1991 émerge une nouvelle série : les suites saturniennes. Suite à une série de deuils dans son environnement proche, l’artiste s’exprime au travers d’une peinture plus sombre. Le noir occupe une place plus importante. Une quarantaine de toiles sont ainsi réalisées, imprégnées de la symbolique du temps et de métaphores de la vie.

La série des « Signes astrologiques » clôt le parcours pictural de Claire Michaud, qui renoue avec la poésie et inscrit des poèmes dans des carrés ou des tondi.

Les oeuvres de Claire Pichaud ont fait l’objet d’expositions, de commandes publiques et d’acquisition par le Fonds national d’Art contemporain (deux signes du zodiaque), la manufacture des Gobelins (deux oeuvres pour le mobilier national), le Frac de Mont de Marsan…).

 

Sources : Claire Pichaud 3 vies, Jocelyne François, éditions Du Regard, 2013/ Atelier Claire Pichaud, Gros & Delettrez, 31 mai 2021 /  Magazine Interencheres, 26 mai 2021 /

 

 

 

Oeuvres de l’artiste

À découvrir 

Suivre la galerie 

                

Translate »