L’abstraction,le cœur de notre sélection

 

La Galerie Patrick Burtin vous présente sa  sélection d’œuvres d’art abstrait et,

un langage pictural plus familier, celui des objets, des paysages, autrement dit l’art figuratif.

Un art figuratif protéiforme. Il regroupe des peintres du Manifeste de « l’Homme Témoin de son temps » – notamment  Bernard Lorjou, Michel de Gallard – mouvement anti-abstrait qui prône le retour à l’observation et aux grands principes du dessin et de la couleur, le premier salon éponyme se tient en 1951, des peintres de la Synthèse – décantation du fauvisme et du cubisme – à l’instar de Camille hilaire ou encore des réalistes parnassiens associés au retour de la couleur tel Guy Bardone.

En résonance à cette vitalité figurative, répond, sur nos cimaises, l’abstraction, coeur de notre sélection, qui délivre, elle aussi, sa petite musique.

Une abstraction,  objet d’une querelle au milieu des années 50, entre partisans de l’abstraction géométrique  – simplification des formes et l’organisation, composition quasi mathématique des compositions, distanciation des affects – emmenés  par Léon Degand (critique d’art, 1907-1958) et ceux de l’abstraction lyrique – élan intérieur du peintre, sa gestuelle –  avec pour chef de file Charles Estienne (critique d’art, 1908-1966). en savoir plus sur la peinture abstraite

Nous vous proposons également des artistes qui apportent un regard différent sur la création picturale, ainsi que des sculptures et des céramiques.

Suivre la galerie 

                

Translate »