Marcel Gromaire
Nouvelle école de Paris
Marcel Gromaire

À propos de l’artiste

Artiste aux multiples facettes Marcel Gromaire pratique une peinture figurative et réaliste. Il revendique l’importance du sujet et sa prédilection pour les sujets puisés dans la vie populaire. Illustrateur,  excellent dessinateur, il s’y adonne quotidiennement, le plus souvent à la plume.

Éléments de biographie : 

1892 : naissance à Noyelles-sur-Sambre

1921 : débute au Salon d’Automne, rencontre Maurice Girardin (mécène)

1947 : première exposition personnelle

1950 : membre du jury, prix Canergie New York

1956 : prix Guggenheim National

1958 : prix national des Arts

1963  : grande rétrospective au Musée National d’Art Moderne de Paris

1971 : décès à Paris

Peintre et décorateur, Marcel Gromaire s’est formé dans les académies libres de Montmartre. Il débute en 1921 au Salon d’Automne auquel il participera régulièrement.

Gromaire pratique une peinture figurative et réaliste et, revendique l’importance du sujet. “A la déformation, j’oppose l’affirmation de l’objet”. Dans les années 20-30, il peint dans des tons sombres, sa gamme chromatique reste limitée à quelques couleurs terreuses, avec parfois néanmoins quelques larges touches rouges ou bleues.

Si il reste fidèle, tout au long de sa vie,  à son répertoire thématique – une prédilection pour les sujets puisés dans la vie populaire et des préoccupations d’ordre social – après son voyage aux Etats Unis (1950), ses tableaux témoignent d’une évolution : les couleurs sont plus vives, une architecture des corps plus souple, plus nuancée, tout en conservant un dessin ferme et rigoureux. 

Artiste à multiples facettes il s’est intéressé à la tapisserie en 1937. Il va créer des oeuvres monumentales avec des moyens plastiques extrêmement simples : l’un de ses objectifs est de lutter contre l’emploi de teintes en grand nombre et s’en tenir à un registre limité. (les Quatre Eléments  1938-1939. les Quatre saisons 1941).  Illustrateur,  excellent dessinateur, il s’y adonne quotidiennement, le plus souvent à la plume.

L’oeuvre de Marcel Gromaire a fait l’objet de nombreuses expositions personnelles et collectives dont parmi les plus prestigieuses : la biennale de Venise (1950), la première biennale de Paris (1959). Invité régulièrement au “Salon des peintres témoins de leur temps”, à “l’école de Paris, galerie Charpentier, lauréat du prix Guggenheim National (1956), du prix national des Arts (1958) . Marcel Gromaire est l’une des figures majeures de l’art figuratif.

Des oeuvres de Marcel Gromaire  figurent dans des collections publiques : Musée National d’Art Moderne, Paris / Bibliothèque Nationale, Paris / Musée des Beaux-Arts, Paris / La Piscine, Roubaix  / Musée d’art Roger-Quillot, Clermont Ferrand / Musée département breton, Quimper.

Sources : L’école de Paris 1945 – 1965, Lydia Harambourg , 2010 / Encyclopédie Universalis  / dictionnaire de l’Art Moderne et Contemporain Hazan 2002

 

 

 

Oeuvre de l’artiste

À découvrir

Suivre la galerie 

                

Translate »