Félix Ziem
Jacques Germain

À propos de l’artiste

Un peintre en marge des courants artistiques de son époque et qui a crée son propre style. Un peintre qui excelle sur tous les supports notamment ses esquisses, pochades ou aquarelles qui échappent à la systématisation des peintures. 

Éléments de biographie : 

1821 : naissance à Beaune

1842 : travaille à Venise

1843 – 1844 : séjourne en Russie

1849 : s’installe à Paris, débute au Salon

1861 : s’installe à Martigues

1901 : nommé peintre officiel de la Marine

1905  : inauguration de la donation Ziem au Petit Palais  

1908 : officialisation de la création du musée Ziem à Martigues  

1911 : décès à Paris

Peintre pré impressionniste et orientaliste Félix Ziem  est né en février 1821 à Beaune. En 1837 il entre à l’École des Beaux Arts de Dijon, section architecture. Exclu de cette école en 1839 il quitte le domicile paternel et s’installe à Marseille chez son frère. Ziem est engagé comme conducteur de travaux par l’entreprise chargée de la construction du canal de Marseille. En parallèle il pratique le dessin et la l’aquarelle et une rapide réputation lui permet d’ouvrir son propre atelier.

En 1841 quitte Marseille pour Nice. Il y côtoie une clientèle aristocratique. Invité par le prince Gagarine en Russie la passion des voyages (Angleterre, Hollande, Egypte, Algérie, Tunisie, Russie, Italie, Turquie)  ne le quittera plus. Il séjournera régulièrement à Venise et à Constantinople, ses lieux de prédilection. 

En 1849 il s’installe à Paris et partage son temps entre la capitale et Barbizon. Il se lie d’amitié avec Jean-François Millet et Théodore Rousseau. 

Rattaché temporairement à l’École de Barbizon pour ses scènes de vie quotidienne, Félix Ziem est en marge des mouvements artistiques de son époque et a crée son propre style. Ses thémes favoris sont des sujets d’histoire, portraits, natures mortes mais avant tout ses paysages animés et  ses marines. L’eau et le ciel occupent une place prépondérante dans des paysages baignés de lumière.  Une lumière pure et chaude.  Des paysages que la virtuosité de Félix Ziem transforme en féeries de couleurs. 

Amoureux de la lumière, Félix Ziem, doté d’une productivité remarquable et d’une belle longévité artistique excelle sur tout les supports. Notamment ses esquisses, pochades ou aquarelles qui échappent à la systémisation des peintures. 

Parmi les peintres les plus célébrés de son époque, Félix Ziem, en 1910, par le legs Chauchard, entre au Louvre de son vivant.

De nombreux musées possèdent des œuvres de Félix Ziem : les musées de Martigues et de Beaune par les importantes donations de sa veuve en 1912, musées d’Orsay, Petit Palais à Paris, musées de Bordeaux, Chantilly, Dijon, Nice, Montpellier, Pau…

Sources : Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris “Félix Ziem, j’ai rêvé le beau” / Musée Regards de Provence, Marseille / Les petits maîtres de la peinture, Ed. de l’Amateur, 2014 

 

 

Oeuvre de l’artiste

À découvrir

Suivre la galerie 

                

Translate »