Camille Hilaire

Nouvelle école de Paris

Camille Hilaire

À propos de l’artiste

Camille Hilaire, par son sens de l’organisation de la toile – témoin d’une composition pensée – corrélé à une palette chromatique audacieuse confère à son oeuvre un climat de poésie et de douce rêverie.

Éléments de biographie : 

1915 : naissance à Paris

1930 : Académie Moderne

1932 – 1933 : Bahaus – Ecole des Arts Appliqués de Francfort

1940 – 1943 : 3 ans en captivité

1948 : 1ère exposition personnelle

2001 : décès à Paris

Camille Hilaire est un peintre français né à Metz.

Entre 1933 et 1935 il suit un apprentissage de peintre en bâtiment , tout en s’initiant, en parallèle à la peinture.

Jeune admirateur de Dürer dont il conservera le trait incisif, il s’inscrivit à l’école des beaux arts de Paris de 1941 à 1943 dans l’atelier du peintre et fresquiste Nicolas Untersteller.  Il suivra l’enseignement d’André Lhote (l’un des représentants du mouvement cubiste) qui l’influencera beaucoup. Au cours de cette période il  expose dans les différents salons parisiens (Salon des moins de trente ans, galerie  Royale).

Il a nourri son talent de ses voyages et a trouvé, notamment en Normandie et dans la cité des Doges, une source d’inspiration qui dominera son oeuvre durant de nombreuses années. Lauréat de nombreux prix (prix de la Casa Vélasquez, prix Robert Antral, second grand prix de Rome, prix de la société des Amateurs d’Art) il enseigna le dessin à l’école des Beaux-Arts de Nancy puis de Paris en 1958.

Artiste au talent protéiforme (vitraux, tapisserie, décoration, illustration), présent dans de nombreuses manifestations,  une oeuvre saluée par la critique et par l’Etat qui lui passe commande,  sur les cimaises des musées,  Camille Hilaire, par son sens de l’organisation de la toile – témoin d’une composition pensée – corrélé à une palette chromatique audacieuse confère à son oeuvre un climat de poésie, et il s’en dégage un climat harmonique et de douce rêverie.

Ses oeuvres figurent dans de nombreux musées  : Musée National d’Art moderne Paris/ Honfleur / Strasbourg /Princeton / Djakarta / Poitiers… .

Sources : camillehilaire.fr : site officiel / L’école de Paris 1945 – 1965 dictionnaire des peintres Lydia Harambourg, 2010 /facebook.com/pg/HILAIRE.Camille/

 

 

 

Oeuvres de l’artiste

Suivre la galerie 

                

Translate »