Alain Lacoste
Lacosteproduit

À propos de l’artiste

Un itinéraire artistique affranchi des conventions et des courants esthétiques. Une grande diversité de modes opératoires caractéristiques de l’Art Singulier. Une œuvre figurative et narrative.

Éléments de biographie : 

1935 : naissance à Laval

1954 : entame des études supérieures d’histoire et de géographie à Rennes 

1963 : professeur d’histoire et de géographie à Béthune 

1970 – 1975 : responsable de la revue “L’actualité des Arts plastiques” à l’institut pédagogique de Paris

1978 : reviens vivre à Laval. Secrétaire général au Conseil Départemental de la Mayenne 

1980 : rencontre Robert Tatin

1982 : des œuvres entrent au Musée de la Fabuloseire à Dicy (Yonne)

1983 : correspondance avec Jean Dubuffet 

1984 : des œuvres entrent au Musée de l’Art Brut à Lausanne (Suisse) 

2010 : important rétrospective au Musée d’Art Naïf et d’Arts Singuliers de Laval 

2020 : rétrospective au Musée de la Création Franche à Bègles (Gironde)  

Étranger aux milieux artistiques professionnels Alain Lacoste produit une œuvre qui se nourrit de son histoire personnelle et d’influences artistiques perceptibles dans son esthétique : Jean Dubuffet, Gaston Chaissac (“Chomo”) et de courants artistiques postérieurs  : Support- Surface, Nouvelles figurations dont Robert Combas est un des chefs de file.  

A son retour du service militaire, jeune professeur à Béthune, il se met à sculpter le bois en plus du dessin pour lequel son appétence ne s’est jamais démentie. Au milieu des années 75 il fait , comme il le dira lui même, “mes Delvautions”. Il réalise d’après photographies des peintures “naïves néo-classiques” proches de l’univers du peintre belge Paul Delvaux.

La rencontre avec Robert Tatin en 1980, sculpteur et peintre lavallois, marque un tournant dans son itinéraire artistique. Celui-ci l’encourage à développer une création plus personnelle. 

Affranchi des conventions et des courants artistiques Alain Lacoste se lance alors dans une intense production et une grande diversité de modes opératoires caractéristiques de l’Art Singulier : peintures, collages, assemblages, images détournées. Les supports se diversifient : toile, papier, bois, pierre. Alain Lacoste à qui Jean Dubuffet écrira : “C’est pour moi un grand plaisir de rencontrer des exemples ainsi frappants de création et témoignant d’impulsions inventives impressionnantes ».

Métronome dans sa création journalière, comme le souligne le musée de la création franche de Bègles, Alain Lacoste produit une œuvre figurative et narrative objet de nombreuses expositions personnelles  et collectives en France et à l’étranger  : Paris, Munich, New York Montréal, Lausanne, Lugano, Lyon…. 

Des œuvres  d’ Alain Lacoste figurent dans des collections publiques : Musée Robert Tatin Cossé le Vivien /  Musée du LaM Collection L’Aracine , Villeneuve d’Ascq / Musée de l’Art Brut Lausanne / Musée d’Art Naïf Nice / Musées d’Art Brut et Singulier Montpellier….

Sources : www.cnap.fr / www.museeslaval.fr /  Laval Enchères atelier Alain Lacoste 13 mars 2021 / www.collectionceresfranco.com

 

Oeuvres de l’artiste

À découvrir

Suivre la galerie 

                

Translate »