Voir l’abstrait

L’abstrait : une énigme …?

Bien souvent, le visiteur d’un musée ou d’une exposition se retrouve devant un tableau abstrait comme devant une énigme.

Se rappeler avant toute chose « qu’un tableau, avant d’être un cheval de bataille, une femme nue ou une quelconque anecdote est essentiellement une surface plane recouverte de couleurs en un certain ordre assemblé » (Maurice Denis).

Autrement dit, dans les tableaux abstraits, comme dans ceux figuratifs, les taches de couleurs sont liées les unes aux autres par tout un système qui n’est autre qu’une composition.

Un tableau abstrait donne aussi à voir une “image“. Pour la lire et entrer dans celle-ci et la comprendre,  il faut explorer et analyser les éléments présents dans cette “image” picturale, chercher à voir comment l’artiste à organiser celle-ci dans l’espace clos de son support.

… à questionner

 

Retrouver la capacité à se poser des questions simples devant une «image » picturale abstraite .
Que voit – on ? des formes géométriques ? des couleurs : sont -elles cloisonnées ou libres ? la forme est-elle obtenue par la couleur ou /et le trait ?

La palette est-elle variée ou monochrome ? une couleur domine-t-elle? quelle est la tonalité des couleurs ?

Quelle est la densité de la matière ? comment est-elle travaillée : couteau, brosse, bâton…..?

Un mouvement est-il suggéré : par quel biais ou technique ?

L’espace pictural est-il rempli , ordonné, ou soumis au hasard du « désordre » ? Y a t-il un lien entre le support et la technique utilisée ?

 

 

Un art abstrait, des abstractions

Kandinsky, père de l’art abstrait – critiques et historiens d’art s’accordent sur ce point – a ouvert des voies nouvelles dans l’art pictural du XXème siècle. Ce siècle va s’en emparer et explorer les multiples voies de la non figuration.
abstrait lyrique école de paris

Des artistes privilégient la ligne et la forme, d’autres la couleur, certains autres l’expression picturale d’une émotion dans une gestuelle ou interrogent le statut de l’oeuvre.

Nous vous proposons, à travers des oeuvres de notre Galerie (donc sans exhaustivité), de poser un nouveau regard sur l’abstrait en cheminant dans certaines des formes qu’a pu prendre l’abstraction.

Paysagisme abstrait

A parti de 1951, date à laquelle Mario Prassinos achète une maison en Provence, à Eygalières, il réalise de nombreux dessins de la colline qui se dresse en face de la maison. Cette série s’intitule “Série des Alpilles”.

Le paysage s’efface, se dissout et sans le recours au titre ce paysage n’est plus identifiable.

abstrait prassinos peinture

De l’exploration des pierres, failles, ravines et collines parcourues dans tous les sens Mario Prassinos en tire des signes, « alphabet d’une histoire vécue ».

D’un agencement de signes, fruit de l’intériorisation et de la méditation du peintre confronté à la réalité d’un motif sans cesse renouvelé selon les saisons, les conditions climatiques et les heures du jour, Mario Prassinos nous donne à voir une nature « vécue » traduite en rythmes amples et structurés.

Se crée ainsi, dans l’espace de l’oeuvre, où le volontaire et la place laissé au hasard se mêlent, une figure mouvante, témoin de l’inexplicable pouvoir créateur de l’artiste et de notre liberté d’interprétation.

Et pour accentuer plus encore le décalage avec la réalité du motif végétal l’artiste utile le noir et le blanc.

Abstraction géométrique

Jouer avec les formes, les couleurs. La forme géométrique se libère du sujet et de l’objet. Des formes mises en rapport les unes avec les autres et qui possèdent leur propre charge dynamique.
Galerie d'art Nantes art abstrait
Galerie d'art Nantes art abstrait

Des figures géométriques de couleurs disposées harmonieusement, un bel équilibre entre figures et vides de la toile. Des nuances de couleurs serrées.

Le goût du purisme et de l’immatérialité de la ligne droite. De l’encre projetée à l’aide d’un pantographe, d’où ces noirs intenses et ces dégradés de gris impressionnants.

 

 

Des formes aux couleurs primaires (rouge, bleu et jaune) sur fond noir soutenu par deux blocs de couleur marron. Une composition d’une grande clarté soutenue par la gamme chromatique.

Une peinture du mouvement par les relations dynamiques créées entre les formes simples mises en œuvre

Abstraction gestuelle

Archiver le geste du peintre en action. Faire voir l’énergie du geste, l’instantanéité , retranscription d’une nécessité. Communiquer dans l’instant un certain état d’âme.
galerie art nantes dripping
galerie d'art nantes peinture abstraite

 Un espace rempli de points, lignes, projections. Sur un fond blanc des lignes couleurs noires, bleues, rouges, se chevauchent, s’entrecroisent.

Une impression de “confusion”, “confusion” qui crée une image animée. Ni de centre, ni de bord.

 

 

Un geste dynamique et spontané.  Un vocabulaire de signes noirs ponctue l’espace et œuvre comme une chorégraphie; il y a quelque chose de dansé.

Une peinture pleinement gestuelle.

Matériaux

Interrogation de l’oeuvre dans ses composants : médium, support, cadre. Questionnement des moyens picturaux traditionnels et du processus de création“Défétichisation” de l’oeuvre d’art : le tableau ne représente rien d’autre que sa propre réalité matérielle.

acrylique sur toile de coton froissée et pliée
 

 Des artistes élaborent une diversité de techniques d’application de la couleur et du geste : utilisation de tampons, d’empreintes;  les toiles peuvent être pliées, trempées. Utilsation de  pochoirs, éponges, ciseaux, bâtons, pistolets, rouleaux.… .

Ces artistes peignent  des motifs répétitifs  et affectionnent les très grands formats. La couleur déborde de la toile pour atteindre le cadre et casse ainsi le rapport classique support-surface.

Une œuvre grand format 225 X 245 cm , toile de coton posée et peinte (acrylique) au sol au rouleau. La toile a été blanchie, froissée et pliée avant peinture. Une toile libre (non tendue) aux motifs aléatoires.

Translate »